Pierre Blanc

Pierre Blanc, ingénieur général des Ponts, des eaux et des forêts, docteur et HDR en géopolitique, il est Professeur de géopolitique à Bordeaux Sciences Agro et Sciences Po Bordeaux, Consultant auprès du CIHEAM (centre international des hautes études agronomiques méditerranéennes), Rédacteur en chef de la revue Confluences Méditerranée (revue universitaire sur la Méditerranée et le Proche-Orient).Il est également professeur invité dans plusieurs universités françaises et étrangères.

Après avoir débuté par un travail sur la géopolitique de Chypre en tant que champ de confrontations multi-échelles, Pierre Blanc s’est déplacé vers le Proche-Orient (Israël/Palestine, Liban, Jordanie, Egypte, Syrie) où il s’intéresse aux rivalités de pouvoir, à leurs déterminants, aux acteurs impliqués et aux implications territoriales de la conflictualité. Il s’intéresse aussi à la dimension agraire de la conflictualité régionale et internationale. Cette dimension n’est évidemment pas neutre en termes de sécurité alimentaire (et donc de souveraineté et de stabilité), de couverture spatiale et de contrôle du territoire, de revendications territoriales et d’horogenèse (création de frontières), de mobilisations sociales, de disputes foncières et hydrauliques qui sont toutes des questions éminemment géopolitiques. Sur ce volet, il a notamment publié Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l’eau, Presses de sciences po, 2012. Dans un souci d’élargissement comparatiste, il publie en 2018 un ouvrage sur la terre comme facteur essentiel dans l’histoire politique mondiale contemporaine : Terres, pouvoirs et conflits. Une agro-histoire du monde, Paris, Les Presses de Sciences po.

Bibliographie

Moyen-Orient. Des dées reçues sur une région fracturée, Paris, Le Cavalier Bleu, sortie janvier 2019, avec Jean-Paul Chagnollaud, 210 p.

Terres, pouvoirs et conflits. Une agro-histoire du monde, Paris, Les Presses de sciences po, 2018, 386 p.   

Israël face à Israël. promesses et impasses d’une utopie, Paris, Autrement, 2018, avec Jean-Paul Chagnollaud, 224 p.

De la ferme à la firme, le nouveau capitalisme agricole,
avec François Puseigle et Geneviève Nguyen, Presses de sciences po, 2017

L’invention tragique du Moyen-Orient, avec Jean-Paul Chagnollaud, Paris, Autrement, 2017, 190 p.

Atlas du Moyen-Orient, aux racines de la violence, avec Jean-Paul Chagnollaud, Paris, Autrement, 2016 (Traduction en japonais : Hara Shobo, Tokyo, 2019 Traduction en italien : Il Medio Oriente in 100 Mappe , Alle Radici della Violenza, Rome, Biblioteca Universale di Storia, 2017.).

Violence et politique au Moyen-Orient, avec Jean-Paul Chagnollaud, Paris, Sciences Po, Les Presses, 252 p., 2014 (Traduction en arabe, 2016).

Atlas des Palestiniens, avec Jean-Paul Chagnollaud et Sid Ahmed Souiah, Autrement, 2014.

Proche-Orient : le pouvoir, la terre et l’eau, Paris, Sciences po, Les Presses, 2012, 401 pages. (Traduction en arabe chez Arab Scientific Publishers, Beyrouth, 2018).

Palestine, la dépossession du territoire, l’Harmattan, 2007.

Du Maghreb au Proche-Orient : les défis de l’agriculture, L’Harmattan , septembre 2002.

La déchirure chypriote, géopolitique d’une île divisée. L’Harmattan , septembre 2000, 288 pages. (Traduction en grec, édition Olkos, 2002).